PRESENTATION DE DEUX COURANTS PHOTOGRAPHIQUES

 

LE PICTORIALISME - La STRAIGHT PHOTOGRAPHY (photographie pure)

 

SOIREE CULTURE PHOTOGRAPHIQUE 14 mars 2017 animée par Ghislaine CHAPEAU et STEPHANE FABRE

Le PICTORIALISME

pastedGraphic.png

Naissance et durée du mouvement :

Le pictorialisme est le premier mouvement photographique, à dimension internationale, revendiquant une approche artistique plaçant le médium au niveau des beaux-arts.                 Période 1880-1914

Pourquoi ce mouvement ?

Il naît :

- en réaction à l'évolution de la photographie. En effet, l'instantané est possible, le photographe achète ses films et les confie à un laboratoire. Le premier appareil KODAK (1888) vient de sortir. Un usage de masse apparait

- et en réaction au réalisme -matérialisme- ambiant

Qui se revendique de ce mouvement ?

En recherche d'une "reconnaissance", la classe moyenne et la nouvelle bourgeoisie veulent se démarquer de cet usage de masse et donner à la photographie ses lettres de noblesse en la portant au niveau des beaux arts au travers d'un grand projet artistique et élitiste.

Quelles sont ses inspirations ?

Les pictorialistes recherchent leur inspiration dans tous les mouvements esthétiques de la peinture : romantisme, impressionnisme, préraphaélisme, symbolisme, japonisme et art nouveau. 

Les thèmes sont ceux de la peinture classique : le nu, le portrait, les scènes de travail au champ, la famille, les paysages bucoliques, la vie domestique...

Le principe - technique de distanciation

La photographie doit simuler la peinture. Elle ne doit pas reporter le réel, mais l'interpréter. Pour ce faire, le pictorialisme va se servir de ruses et il va privilégier l'intervention manuelle dans sa création photographique. Plusieurs techniques :

effets dans le cadrage, la composition, la lumière, le clair-obscur

utilisation de la brume, la pluie, la neige, la fumée ou la poussière pour jeter un voile entre le réel photographié et son image

jeu sur la profondeur de champs

procédé à la gomme bichromatée, au charbon, à l'huile

retouche de négatif

importante manipulation en chambre noire

filtres spéciaux 

traitements inhabituels lors du développement

papiers spéciaux

fines rayures, brosser gratter voire effacer

contour flou

tonalités estompées

 

Deux tendances au sein du dogme pictorialiste

Des œuvres très différentes vont naitre de ce mouvement, que l'on peut séparer en deux grandes tendances :

la 1ère est placée sous la coupe de la peinture, telle qu'on l'a dit plus haut, en utilisant toutes les manipulations possibles pour que la photographie ne reporte pas le réel, mais l'interprète

la 2è "le naturalisme" ou idée d'image pure tend à imposer la photographie comme un art à part entière, pas besoin d'artifice. La photo doit se détacher complètement des arts déjà existants pour suivre sa propre voie. "elle doit se distinguer par le regard. Sa composition doit être générée par l'œil du photographe et écrite par la lumière". Cette 2è tendance démarrera doucement. Elle prendra de  l'ampleur sous l'impulsion de Alfred Stieglitz qui en 1902 créera PHOTO-SECESSION aux EU, puis CAMERA WORK, périodique d'art pour obliger le monde de l'art à reconnaitre la photographie "comme un  moyen distinct d'expression individuelle". Cette 2è tendance aboutira vers 2014 à la STRAIGHT PHOTOGRAPHY à l'esthétique moderne, qui s'opposera au pictorialisme qui va s'éteindre doucement (à partir de 1910).

 

 

 

 

 

La STRAIGHT PHOTOGRAPHY

 

pastedGraphic_1.png

 

Il est dit sur la Straight Photography  (web) :

 

  • "La « photographie pure » est une prolongation de la « photo-sécession ». Bien que les caractéristiques photographiques des 2 mouvements diffèrent beaucoup, ceux-ci se voient rapprochés en la personne d'Alfred Stieglitz, personnage central de la photographie et de la scène artistique dans les premières années du siècle aux EU. C'est par l'intermédiaire des publications de la revue CAMERA WORK, dirigée par STIEGLITZ, et plus particulièrement par les photos de Paul STAND, que s'opèrent des modifications radicales dans les conceptions photographiques : les rajouts de matières ou autres interventions sur l'image (et même sur le négatif) sont proscrits, la photographie doit être une composition générée par l'œil du photographe et écrite par la lumière. Elle transcrit la réalité, mais possède sa propre spécificité plastique. Les thèmes sociaux sont peu ou pas du tout abordés. Les œuvres deviennent très graphiques, parfois abstraites, et le moindre détail dans la chaine de l'image photographique est scrupuleusement pris en compte. Les photographes travaillent dehors en lumière "naturelle" tout comme en studio."

 

___________________

 

 

Que nous a apporté le pictorialisme et qu'en reste t il ?

Le pictorialisme va connaitre soixante-dix ans de silence, d'oubli et de moqueries. Pourtant il a su créer de véritables chefs d'œuvres. Il est convenu de dire qu'il a ouvert la voie aux photographes du XXè siècle et contribuer à la reconnaissance de la photographie en tant que discipline artistique. 

Mais, depuis les années 80/90 le pictorialisme revient à la mode et une tendance néo-pictorialiste est à remarquer. Cette tendance est un aspect du post-modernisme. -Regain d’intérêt pour les techniques anciennes-. Elle valorise comme à la fin du XIXè le geste de l’art et de la subjectivité créatrice, en ayant recours au pinceau, à la brosse, au grattoir. 

Cette  photographie aime la mise en scène, le kitch et le pastiche. Elle pratique la citation, Les mélanges et les hybridations. (quelques noms : PIERRE et GILLES - BOYD WEBB - OUKA LELE....)

 

Artistes pictorialistes d'Europe et des EU dont certains s'orienteront vers la straight photography

Robert DEMACHY - Constant PUYO - Georges DAVISON - Alfred HINTON - Léonard MISONNE - Gustave MARISSIAUX - F. HOLLAND-DAY - Pierre DUBREUIL - Frédéric EVANS  - Oscar et Théodor HOFMEISTER - Heinrich KUHN - Hugo HENNEBERG - Hans WATZEK - Franck EUGENE - Peter EMERSON - Alfred STEIGLITZ - Edouard STEICHEN - Gertrude KASEBIER - Albin Langton COBURN - Paul STRAND - Edward WESTON - 

 

Source Documentation Bibliothèque Nationale de France

Editions TASCHEN et diverses revues 

 

Différents articles et photos de documents sur le web